Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tablemots

Tablemots

Tableaux de mots, mots en tableaux, c'est le blog de Sogsine... D'abord de l'écriture en forme de nouvelles ou de poèmes. Et puis, en pointillés, quelques échos d'une petite ville de province ... ou parfois d'ailleurs et que je signe de mon nom, Gérard Silighini... Gérard et Sogsine, deux facettes d'une même personne


Un viking à la hussarde

Publié par Gérard Silighini sur 25 Juin 2018, 18:15pm

Catégories : #, blog, #Blog... Petite chronique ébroïcienne

Je n’étais pas présent au dernier conseil d’agglomération et je le regrette. 
L’ambiance y était pour le moins délétère, m’a-t-on dit. Il est vrai que commencent d’exploser les premières « bombes à retardement » qu’a laissées, parce que bien trop hâtive et bien trop mal préparée, la fusion du Grand Evreux Agglomération et de la communauté de communes des Portes de l’Eure. 
Le Président Lefrand, comme à son habitude, n’avait voulu à l’époque entendre aucun argument, ni tolérer aucune contradiction, les balayant à coup de sarcasmes souvent condescendants et de sentences tout juste bonnes à alimenter les annales de la langue de bois.
Apparemment, sa posture lors du débat sur le Parc Viking aura été de la même veine. La Dépêche du 22 juin, dans un encadré, mentionne d’ailleurs la « suffisance et la condescendance qu’affiche parfois le Président de l’exécutif. Pour ne pas dire souvent. »
 Le parc Viking est un projet à 80 millions d’euros. Le moins que l’on soit en droit d’attendre de monsieur Lefrand qui le porte, c’est que, compte tenu de la dépense et des enjeux, les conseillers communautaires puissent en débattre sereinement et après complète information. Mais c'est beaucoup trop lui demander semble-t-il.

Lui veut une fois de plus aller à marche forcée, sans se soucier du champ de mines qu’il risque de trouver sous ses pieds… ou plutôt de laisser sous les pieds de ses successeurs. Difficile en effet d’imaginer que le « suffisant-condescendant » retrouve une majorité aux prochaines élections.C’est, je le crois d’ailleurs, l’avis de quelques-uns et quelques-unes dans sa majorité actuelle même si, pour l’instant, ils avancent à pas feutrés. J’entendais par exemple, il y a peu, un de ses adjoints dire en confidence que, dès le début, il s’était senti proche des « Marcheurs » et que ... Bref, il me semble bien qu'il attendait de voir dans quel sens sens irait le vent.

Quant aux deux principaux marcheurs locaux dont je moquais, dans un autre post, la discipline aveugle, en les surnommant Guillaume Rougemarche et Fabien Gouttemarche, ils se sont fendus d’une lettre ouverte au Président de l’Agglomération.

Ils y demandent les compléments d’information sur le dossier du Parc Viking qui auraient été, de leur point de vue, nécessaires au vote. Enfin, quand je parle « de leur point de vue », ils ne font finalement que reprendre en écho, pour l’essentiel et quasiment dans les mêmes termes, l’argumentaire de Timour Veyri.

Guillaume et Fabien Denmarche ne sont élus ni au conseil municipal, ni au conseil communautaire. Mais l’un d'eux était dans le public mardi dernier. J'imagine qu'il y a entendu l'argumentaire de l'opposition qu'il reprend aujourd'hui à son compte.

C'est que dans la famille Denmarche, on ne cache pas son envie de mener l’assaut pour conquérir Evreux. Mais on sait peut-être aussi qu'Evreux souvent résiste aux assauts menés à la hussarde et que la belle préfère de loin l’amour courtois. Alors il vaut mieux avancer masqué et reprendre comme une seconde peau les mots des autres, ni ceci, ni cela, ou en même temps ceci, en même temps cela. C'est la voie de leur maître. 

Mais attention. Ce grand écart verbal ne dure que le temps d'une campagne et il laisse place ensuite à une politique clairement de droite… On l'a bien vu il y a peu avec monsieur Macron, le chef de leur famille précisément.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents