Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tablemots

Tablemots

Tableaux de mots, mots en tableaux, c'est le blog de Sogsine... D'abord de l'écriture en forme de nouvelles ou de poèmes. Et puis, en pointillés, quelques échos d'une petite ville de province ... ou parfois d'ailleurs et que je signe de mon nom, Gérard Silighini... Gérard et Sogsine, deux facettes d'une même personne


Le clan des dos à dos... qui vont en face Le clan des dos à dos... qui vont en face Ma chère Elise, Je me promenais sur la place de Navarre, ou peut-être y faisais-je quelques courses, une adorable gamine accrochée à mes basques et dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle n’a pas la langue dans sa poche. Il nous fallait longer les... Lire la suite
Septante Septante Ma chère Elise, C’est un îlot bizarre que Septante, et qui ne se laisse pas facilement atteindre. Lorsqu’on y parvient tout de même, que l’on a traversé mille tempêtes qui cabossent le corps ou l’âme et parfois les deux, mais que l’on a côtoyé aussi quelques... Lire la suite
Le roi des Pterodactyles Le roi des Pterodactyles C’est une montagne impressionnante. D’ici, elle n’est pas plus grosse qu’un îlot de pierre posé sur l’océan de la canopée. Un tout petit îlot. Mais Ptéro a deviné que c’est en réalité une montagne géante. Est-ce qu’une toute petite montagne cracherait... Lire la suite
Le murmure du vent dans les lavatères Le murmure du vent dans les lavatères Heureux que ma nouvelle, Le murmure du vent dans les lavatères, même si elle n'est pas lauréate (tout de même pas tous les ans ;-) ) ait été remarquée par le jury et recommandée en ces termes plutôt sympas: " Cette histoire de famille est écrite sans... Lire la suite
Un père noël à vingt euros Un père noël à vingt euros Ma chère Elise La première fois que j’ai vu en photographie le look nouveau du maire qui a laissé pousser sa barbe, ce qui lui va plutôt bien d’ailleurs, je me suis dit qu’il devait être amoureux. C’est que le look, ce n’est pas comme le beaujolais, cela... Lire la suite
Lettre à Elise, Les dangers de la laïcité, selon Driss Ettazaoui Lettre à Elise, Les dangers de la laïcité, selon Driss Ettazaoui Ma chère Elise, Décidément il y a sur le net un lutin taquin ou un fantôme affamé qui cache ou dévore au hasard quelques-unes des productions de monsieur Lefrand et de ses proches. Il y a peu, c’est toute la vidéo du dernier conseil municipal qui disparaissait... Lire la suite
Lettre à Elise, un conseil municipal télévisé Lettre à Elise, un conseil municipal télévisé Ma chère Elise, Imagine cet étonnement délicieux qui m’a frappé lorsque j’ai appris hier au soir que le conseil municipal de ce lundi avait été retransmis en direct sur le net. Il y avait tellement longtemps que nous l’avions proposé, mais sans que monsieur... Lire la suite
Lettre à Elise ,   Citoyens ou fidèles sujets Lettre à Elise , Citoyens ou fidèles sujets Ma chère Elise, Lorsque j’ai appris la mort atroce de Samuel Paty, je suis resté abasourdi comme nombre de nos concitoyens. J’ai pensé à sa famille, à ses proches puis à l’ensemble des enseignants, ceux que je connais et tous ceux que je ne connais pas.... Lire la suite
Lettre à Elise, Il faut bien que tout change pour que rien ne change Lettre à Elise, Il faut bien que tout change pour que rien ne change Ma chère Elise, Voilà bientôt deux mois que je ne t’ai pas écrit. Depuis que Claude Béhar est parti. Je n’ai pas quitté Evreux pourtant, sinon pour me rendre une fois ou l’autre chez l’une de mes filles. Mais je n’avais plus le goût d’écrire, pas même... Lire la suite
Lettre à Elise, Claude Béhar est parti là-bas, de l'autre côté de la paroi Lettre à Elise, Claude Béhar est parti là-bas, de l'autre côté de la paroi Ma chère Elise, J’ai un coup de blues cet après-midi. Je reviens des funérailles de Claude Béhar, un compagnon de route au conseil général devenu peu à peu un ami, un vrai. Et en même temps d’ailleurs que je t’écris ce « vrai », je me dis qu’il s’agit... Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Nous sommes sociaux !

Articles récents