Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tablemots

Tablemots

Tableaux de mots, mots en tableaux, c'est le blog de Sogsine... D'abord de l'écriture en forme de nouvelles ou de poèmes. Et puis, en pointillés, quelques échos d'une petite ville de province ... ou parfois d'ailleurs et que je signe de mon nom, Gérard Silighini... Gérard et Sogsine, deux facettes d'une même personne


Pablo Néruda en conseil

Publié par Gérard Silighini sur 25 Novembre 2017, 16:15pm

Catégories : #Brèves de conseil municipal, #, blog

Texte écrit en octobre sur mon ancien blog

Je ne reviendrai pas sur ce que j'ai écrit déjà à plusieurs reprises concernant la fermeture programmée du collège Pablo Neruda et que résume bien  le fichier ci-dessus.

Quelques parents du quartier de la Madeleine, et que concerne cette décision, sont venus en mairie lundi soir. Ils espéraient assister au Conseil Municipal, marquant par leur présence une sorte de reproche silencieux à un maire qui paraît s'en laver les mains.

Il y aurait eu place sur les quelques sièges autour de la table du conseil pour une demi-douzaine d'entre eux, mais les autorités municipales ont préféré refouler l'ensemble du groupe dans une salle voisine où il pouvait suivre les débats sur un écran, mais sans s'afficher devant le conseil.

Ils ont fini par rentrer chez-eux.

Les hasards du calendrier font que j'ai lu ce matin une longue interview de monsieur Lecornu qui persiste et signe sur le sujet. Il continue de soutenir la fermeture du collège Pablo Neruda parce que :

1- le bâtiment est vétuste. On peut l'entendre. Mais ce n'est pas le seul et rien n'interdit de le reconstruire.

2- Il y a nombre de places vacantes sur le territoire. Oui, mais par rapport à des capacités d'accueil théoriques et qui méritent discussion. Quand bien même ce serait avéré, est-ce de surcroît dans le quartier le plus populaire d'Evreux et là où se trouve une bonne part de sa jeunesse qu'il faut fermer un collège?

3- Il faut permettre la mixité scolaire et sociale. Je ne peux que souscrire à la volonté d'organiser la mixité sociale, mais c'est à l'échelle de la ville qu'il faut le faire, au travers de l'organisation des quartiers, de leurs relations entre eux de leurs relations avec un centre ville qui puisse les fédérer. Paradoxalement, c'est précisément le contraire que l'on fait en supprimant un collège au cœur du quartier de la Madeleine? 

Le collège est en effet un équipement de proximité nécessaire.  Sa fréquentation ne fait que refléter le quartier qui l'irrigue.

Changer le quartier, c'est changer le collège. Mais pour autant changer le collège change-t-il le quartier ?

Quant à le supprimer ... !

Forcer la mixité sociale sur ce seul champ du collège, comme veut le faire monsieur Lecornu, n'a guère de sens en terme d'organisation de la cité. Quant à un hypothétique intérêt pédagogique que cela pourrait présenter, il reste à démontrer... 

Alors pourquoi donc fermer Pablo Neruda?

Sans doute est-ce une affaire de gros sous et a-t-on l'impression parmi les élus que les habitants se résigneront plus facilement que ne le feraient ceux d'autres quartiers.

Mais pourquoi aussi le maire d'Evreux reste-t-il  silencieux ?

Il pourrait, il devrait s'emparer de cette question, plus centrale qu'il n'y paraît, et ouvrir le dossier de la mixité sociale dans la ville?  Et pourquoi pas en commençant par dire qu'il est urgent de maintenir les services publics dans les quartiers, et particulièrement dans les quartiers les plus populaires.

Mais cela ne correspond sans doute pas au "pragmatisme" qu'il affiche en permanence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents