Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tablemots

Tablemots

Tableaux de mots, mots en tableaux, c'est le blog de Sogsine... D'abord de l'écriture en forme de nouvelles ou de poèmes. Et puis, en pointillés, quelques échos d'une petite ville de province ... ou parfois d'ailleurs et que je signe de mon nom, Gérard Silighini... Gérard et Sogsine, deux facettes d'une même personne


Le clan des dos à dos... qui vont en face

Publié par Gérard Silighini sur 16 Juin 2021, 08:33am

Catégories : #Blog... Petite chronique ébroïcienne, #lettres à Elise, #, blog

Ma chère Elise,
Je me promenais sur la place de Navarre, ou peut-être y faisais-je quelques courses, une adorable gamine accrochée à mes basques et dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle n’a pas la langue dans sa poche. Il nous fallait longer les panneaux électoraux pour gagner l’épicerie. Elle s’est soudain arrêtée devant l’un deux, poings sur les hanches, frimousse éclatante et, avec la voix et la gouaille d’une Arletty de poche, s’est esclaffé: 
“Faire face qu’ils disent. C’est rigolo, ils se tournent le dos…”
Je n’avais jamais fait attention. Mais à y regarder de près les deux candidats de droite posent de trois quart, et pour qu’ils soient le plus visibles possible dans le format, il a fallu que le photographe les place à demi dos à dos, ce qui rend ce duo censé “faire face” bien artificiel.  D’autant que leurs regards, pour raccoleurs qu’ils soient, n’en sont pas moins désunis. 
Ces deux là ne regardent pas dans le même sens et cela n’augure rien de bon pour la cohérence de leur action. Je me souviens que Stéphanie Auger, aujourd’hui sur l’affiche, y était déjà hier, mais avec Ludovic Bourrelier qui est passé, lui, à l’écumoire dans la tambouille de messieurs Lefrand et Lecornu...comme d’ailleurs son collègue Ollivier Lepinteur. Je n’oublie pas Clarisse Juin qui a elle aussi passé la main. Mais je crois savoir qu’en ce qui la concerne, il y a longtemps qu’elle avait décidé de partir, écoeurée par le petit jeu politicien qui bride trop l’action politique à laquelle elle croyait pourtant.

Tambouille et Communication résumés dans ce “Faire face !”, mais dos à dos.
Mais faire face à quoi ? Faire face à qui ?
“Un département qui gagne, c’est un département qui rassemble” lançait sur un réseau social bien connu une autre candidate de la même mouvance et qui fait face, elle aussi dos à dos à demi avec son duo. J’ai imaginé qu’elle pourrait répondre à la question et je lui ai donc demandé, en ces temps de compétition footballistique, de me préciser ce qu’était un département qui gagne, et contre qui ou quoi il devait gagner. 
Elle ne m’a pas répondu, mais c’est une troisième du clan des dos à dos qui l’a fait, me disant en substance qu’un département qui gagne, c’est “en attractivité, sécurité, santé …” .
J’ai trouvé étonnants les points de suspension qu’elle a semés après le mot santé. Parce que sans doute est-ce dans ces points de suspension qu’elle glisse la Solidarité qu’elle a oublié de mentionner mais qui constitue pourtant la compétence essentielle du Département où elle, et tout le clan des “dos à dos”, demandent à être élus ou réélus. 
En ces temps de presque après-Covid, alors que la pandémie a bousculé d’abord ceux qui sont les plus précaires, et en a jeté certains dans une extrême pauvreté, on a plus que jamais besoin de solidarité. Et eux qui prétendent à diriger la collectivité qui en a principalement la responsabilité, ils préfèrent parler d’autre chose et regarder ailleurs, dos à dos sur leurs affiches de papier glacé... 
Effarant.
Bien à toi ma chère Elise.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents